» Si je m’en frotte les mains, le savon écume, jubile…
Plus il les rend complaisantes, souples, liantes, ductiles,
Plus il bave, plus sa rage devient volumineuse et nacrée… Pierre magique !
Plus il forme avec l’air et l’eau des grappes explosives de raisins parfumés…
L’eau, l’air et le savon se chevauchent, jouent à saute-mouton, forment des combinaisons moins chimiques, que physiques, gymnastiques, acrobatiques… rhétoriques ?
Il y a beaucoup à dire à propos du savon. Exactement tout ce qu’il raconte de lui-même jusqu’à disparition complète, épuisement du sujet.
Voilà l’objet même qui me convient. »
Le Savon, Extrait, Francis Ponge.

Le gel douche, qu’est-ce que c’est?

C’est plus de 90% d’eau…parfois « bio », à laquelle on ajoute :

  • des tensio-actifs de synthèse pour faire de la mousse
  • et des parfums de synthèse pour faire une odeur…
Bref, le gel douche, c’est de l’eau et des dérivés de pétrole dans une bouteille en dérivés de pétrole surprised

 

 

Quand on n’en avait pas, on avait des idées…les temps changent!

Les savons industriels

Ils sont réalisés à partir d’huile de palme (et/ou de suif issu de l’agro-industrie) grâce à des « bondillons de savon », majoritairement achetés en Malaisie.

Ces bondillons vont ensuite être « customisés » à l’aide de parfums, colorants, agents de textures…etc. le plus souvent de synthèse ou plus rarement d’origine naturelle.

L’avantage est leur faible coût, ces savons se trouvent partout et n’ont souvent pas d’emballage plastique.

Ils sont cependant moins écologiques dans les matières premières utilisées ainsi que dans le procédé de fabrication, au-delà de la délocalisation engendrant transport et main d’oeuvre à bas coût, ce qui est un problème plus éthique.

Le saviez-vous?

Les savons dits « de luxe » sont majoritairement aussi fabriqués de cette manière. Dans ce cas, la valeur ajoutée réside dans un parfum plus précieux, une forme plus sophistiquée, et évidemment…le marketing!

Le savon de Marseille

Le fameux savon de Marseille est théoriquement fabriqué avec de l’huile d’Olive.

La saponification est « accélérée » par le chauffage, puis il est lavé (oui, le savon est lavé, étonnant, non?!)

Ce procédé consomme plus d’énergie que la saponification à froid tout en retirant, par le lavage, la glycérine émolliente naturellement produite par la saponification.

Un article plus approfondi lui sera dédié car son histoire est assez passionnante!

Les savons artisanaux saponifiés à froid au Saindoux

C’est bibi, et malheureusement quelques trop rares autres!!

Axonge, comme son nom l’indique, utilise en remplacement des beurres végétaux (Karité, Coco, Cacao…etc.) du saindoux.

Ce dernier est acheté à des agriculteurs-éleveurs biologiques et plein air Français, qui habituellement paient pour l’éliminer faute de débouché! C’est absurde!!

Ici, on soutient la belle agriculture, exit le gaspillage et l’assemblage d’exclusives matières exotiques en France => on UPCYCLE le saindoux pour des savons sains et doux (facile!) faits en France!

Pour un savon aux petits oignons, il est associé à d’autres huiles végétales biologiques Françaises et moins de 5% d’huile de ricin afin d’améliorer la qualité de la mousse sans décaper.

Nous n’utilisons donc pas de beure de coco, ni de karité ni d’huile d’olive pour des raisons expliquées ICI.

 

Y a-t-il une différence entre tous ces savons?

Pas vraiment, tous lavent, et certains décapent plus que d’autres (Par exemple, la présence d’acide laurique en trop forte proportion dans les matières premières des savons peut avoir un effet déssechant, il se trouve surtout dans l’huile de coco et coprah si trop dosé par rapport aux autres corps gras)

La différence est dans la qualité des matières premières utilisées, l’économie d’énergie du procédé à froid, ainsi que la fabrication française.

(Cocorico!! Même si parfois elle n’est qu’assemblage de matières premières exotiques, des matières grasses aux parfums en passant par les colorants)

Le grand intérêt est la présence de glycérine
qui procure des propriétés émollientes* en plus du pouvoir lavant.

 

Cet intérêt est partagé par tous les savons saponifiés à froid, quelle que soit leur composition.

Après, ce n’est qu’histoire de goûts, d’odeurs, de convictions, et de taille aussi si vous voulez!

*émollient: qui relâche, adoucit et détend les tissus organiques comme la peau.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :