Camille,

« la savonnière »

Pourquoi?

La santé et le bonheur passent par un environnement favorable à leur développement…
#lapalissade

Si vous plantez une graine sur du béton, elle aura a priori du mal à pousser…!🙄

Après plus de 10 ans de pratique médicale à tenter de traiter les conséquences de modes de vie déconnectées de l’humain dans des cabinets où l’on se rend sous la contrainte (ce qui limite l’efficacité de l’intervention!!🤔), j’ai choisi d’orienter mon activité vers la promotion de la santé et la reconnection à un mode de vie adapté à notre nature animale, sans pour autant rejeter le progrès quand il sert l’humain.

Comment?

Par petits pas et en collaboration avec des acteurs essentiels de nos (sur)vies*, en proposant des ateliers ludiques autour des usages du végétal en alimentaire, en santé et d’autres domaines à venir.
Le tout en utilisant tous nos sens, et notamment le goût & l’odorat, pour permettre des apprentissages utiles au quotidien et facilement transférables dans la vraie vie.

Le premier petit pas: créer des savons agréables, produits de première nécessité, en revalorisant une matière négligée (le Saindoux!) et utilisant un procédé low-tech (la saponification à froid)… 

Bientôt la suite…#staytuned

en savoir plus!

*ceux qui nous nourrissent bien sans dévaster les sols…!🍀🦠👁

{

« Ce que nous demandons à notre travail, c’est premièrement d’être intéressant, de permettre une implication, d’être socialement utile et d’avoir un sens…

Si ça n’a pas de sens, que ce n’est pas socialement utile et pas intéressant, alors,

c’est un gagne-pain et on peut pouvoir en changer aussi souvent que possible pour ne pas devenir idiot »

– André Gorz, entretiens

Mais aussi…

Chargée « Production, Recherche & Développement »

Le nez dans les livres, les mains au laboratoire, les pieds sur terre & la tête dans les fleurs pour vous concocter le meilleur!

Chargée « Com’, design, graphisme, photo…etc. « 

Que ferait-on sans les tutos?

Chargée

« Entretien du Jardin »

Et vous verrez, il y a encore du boulot!

Chargée « réglementations, compta, préparation des commandes et

autres concepts à forte connotation rasoir »

DURA LEX, SED LEX

Ah, vous pensiez peut-être qu’on pouvait fabriquer du savon dans sa cuisine et le vendre en dilettante ??

Que nenni! Un laboratoire cosmétique, qu’il soit industriel ou artisanal, local ou multinational, est soumis à des réglementations que d’aucuns pourraient trouver tatillonnes…

C’est heureux pour vous, un peu moins drôle pour nous, mais finalement indispensable !

 

Bref, du fait en France, artisanalement.

Avec des soutiens précieux

Des amis & partenaires

%d blogueurs aiment cette page :